Lymphœdème : symptômes et traitement

Nos vaisseaux lymphatiques assurent le drainage de la lymphe (liquide baignant les tissus et ayant la même composition que le plasma) vers le système veineux. Le lymphœdème est dû à un trouble de l'équilibre entre la production et l'évacuation de la lymphe, engendrant une accumulation anormale dudit liquide.

On distingue le lymphœdème primaire du lymphœdème secondaire. La variante primaire est héréditaire et se traduit par des vaisseaux lymphatiques moins nombreux, ce qui peut provoquer par l'apparition d'un gonflement au cours de la vie.

Lymphœdème secondaire

Le lymphœdème qui apparaît à la suite d'un endommagement des vaisseaux lymphatiques s'appelle lymphœdème secondaire. Cet endommagement peut résulter du traitement d'un cancer, d'une thrombose, de varices de longue date ou d'infections comme l'érysipèle.

Les symptômes du lymphœdème sont, entre autres, des gonflements, une sensation de fatigue et de lourdeur, des douleurs ou des fourmillements, des limitations de la mobilité ou dans le fonctionnement quotidien, des lésions de la peau et des infections. Le lymphœdème se détecte en pinçant la peau entre le premier et le deuxième orteil : un pli doit se former. Ce test s'appelle ‘le « test de Stemmer ».

Traitement du lymphœdème

Il existe plusieurs traitements, mais le port de bas de contention est incontournable afin de préserver le volume de la jambe. Les bas élastiques empêchent la formation d’un œdème et réduisent au minimum les risques de complication.

Regardez la démonstration en vidéo pour vous convaincre de la force, de la simplicité et du confort de Steve®