W. den Haan

Sommeldijk, Pays-Bas

Cher Monsieur Westerbos,

Comme promis, je reviens vers vous. J'ai enfilé mes bas élastiques (jusqu'aux genoux) à quatre reprises à l’aide de votre « STEVE » et ce matin il m’a fallu à peine plus de cinq minutes pour y parvenir. Ne pouvant pas faire totalement usage de mon bras droit, les deux premières fois j’ai dû utiliser les moyens du bord, mais avec un peu d’improvisation je me débrouille de mieux en mieux. Je suis redevenu plus autonome. Je compte bien garder Steve.

Cordialement,

W. den Haan